Edito 2018

Banque & innovation : une journée pour dessiner l’avenir bancaire

 

Enjeux, perspectives, mutations : trois piliers, trois mots clés pour signer l’édition 2018 de Banque & Innovation. Trois mots dynamiques pour traduire l’action, la motivation des acteurs des professions bancaires et parabancaires : ils/elles définissent, créent la banque d’un « demain » tout proche. Chaque année, du reste, la « promesse » de l’arrivée de cette banque de demain se renouvelle. Que l’on ne se fasse pas d’illusion : même si tout s’accélère, la fameuse « disruption » annoncée à grands coups d’IA, de machine learning, de chatbots, de biométrie, de fintechs/assurtechs/regtechs se révélera graduelle. Le « grand matin » de la banque mutée se lève tous les jours au fil des années.

 

Mais au soir de 2018, ces enjeux, perspectives, mutations se voient, se mesurent, s’exposent, s’expliquent : Banque & Innovation 2018 reste plus que jamais la vitrine des adaptations en marche.

C’est la règlementation, labellisée entre autres DSP 2 et RGPD, qui force aujourd’hui le « passage à l’acte » : comment, par qui, dans quel type de choc entre banque institutionnelle et fintechs disruptives ? Open Banking, Instant Payment tout est prêt : mais quid du fameux « passage à l’échelle » ? Banque & Innovation donne l’état de l’art des mutations.

 

Des enjeux qui n’auront de sens que si les générations X et Y, qui bousculent les codes du consommateur et privilégient les outils bancaires accessibles via leurs smartphones-ordiphones, trouvent auprès des banques en émergence le modèle numérique en ligne et l’accueil humain adaptés à leur attente. Qui feront d’eux et elles cette clientèle d’avenir pour des banquiers bien présents.

 

Un mot clé demeure : la confiance. Qualité forte des banques dites traditionnelles dont les nouveaux acteurs du monde bancaire n’ont pas encore forcément été investis. Les retailers devenus banquiers acquièrent une maturité et deviennent légitimes dans la gestion des comptes courants au nom d’une data domptée, précise, clé d’une offre de services affinée et de la conquête de parts de marchés. Les constructeurs automobiles, les Gafa, dont les fonds propres et les ratios de solvabilités sont à envier, deviendront sans doute à court terme des financeurs de projets d’économie réelle.

 

Des API à la cybersécurité, des automates bancaires à l’intelligence artificielle, vous, professionnel(le)s du monde la banque et des paiements, avez rendez-vous avec ces enjeux, ces perspectives, ces mutations pendant une journée marathon de pure innovation le 23 octobre prochain. La modernité est une tradition qui a réussi ! La banque de demain, c’est déjà aujourd’hui.

 

David Roche                                                                       Olivier Magnan

Éditeur du magazine Point Banque                                    Directeur des rédactions du pôle Banque

0663744294                                                                        0621216045

droche@newsco.fr                                                              omagnan@publi-news.fr