Edito 2018

La banque innove et se réinvente pour affronter les fintechs et les GAFA

 

Les millennials et les générations qui les précèdent de près poussent les banques à repenser complètement la façon dont elles font du business. Les relations avec les fintechs s’apaisent si l’on en croit le dernier baromètre du Village by CA et Bluenove : en effet, 84 % des grands groupes trouvent que les objectifs de collaboration sont plutôt clairs ou très clairs lorsqu’ils travaillent avec des start-up. 71 % des jeunes pousses le pensent aussi, soit une hausse de 26 % pour ces dernières par rapport à l’an dernier. Il ne reste donc qu’à favoriser l’agilité et profiter de la créativité d’où qu’elle vienne, initiatives mises en place par de nombreuses banques, notamment BNP Paribas, le groupe BPCE qui s’est allié à la société islandaise Meniga comme partenaire technologique pour la construction de ses services numériques de nouvelle génération ou enfin le Crédit Agricole avec sa « Fabrique par CA » et son initiative « Village by CA ». En revanche, la concurrence reste plus tendue avec les GAFA, surtout depuis qu’ils manifestent des velléités à ne pas se contenter du seul segment des paiements. Dans ce contexte, les banques repensent leurs modèles économiques et tentent de répondre au mieux aux besoins de leurs clients. Aujourd’hui, jeunes ou moins jeunes, ces derniers veulent accéder aux services bancaires quand  ils en ont envie et selon leur propres modalités. Ils veulent se libérer des frontières qui séparent les Systèmes d’Information des établissements bancaires dans une totale transparence, du moins au niveau des données qui les concernent. A ce sujet, la cuvée 2018 du Salon Banque & Innovation donnera à tous les professionnels de la banque l’occasion de découvrir les tendances de fond qui modèlent ce secteur, mais aussi d’évaluer les dernières innovations technologiques et leurs capacités à transformer leurs organisations afin de capturer les clients des prochaines générations.

 

Jo COHEN, Journaliste